Les révolutions de velours


Les « révolutions de velours » ont métamorphosé l'espace est-européen et postsoviétique. Une vague de démocratisation a porté au pouvoir des dirigeants qui n'ont pas tardé à prendre leurs distances avec Moscou et à s'aligner sur Washington.
Serbie, Géorgie, Ukraine, Kirghizstan... à qui le tour ? Quel rôle les ONG et les fondations américaines ont-elles joué dans ces changements de régimes ? Moscou qui veut stopper ces démocratisations a formé un « front anti-orange ». Mais la Russie a-t-elle vraiment la capacité de contrôler des populations qui lui tournent le dos ? Et quel rôle l'Union européenne jouera-t-elle ?
L'ouvrage éclaire le jeu à trois entre Moscou sur la défensive, les États-Unis toujours plus influents et une Union européenne attentiste. L'auteur nous entraîne ainsi dans une analyse fine des enjeux géopolitiques qui déterminent déjà notre avenir.

Viatcheslav Avioutskii, docteur en géopolitique, auteur en 2005 d'une Géopolitique du Caucase, est spécialiste du monde russe et professeur permanent de l'EDC - École des dirigeants et créateurs d'entreprise.


Slovaquie : la société civile face au régime Meciar. Serbie : la fin du régime Milosevic. La « révolution de la rose » en Géorgie. Ukraine : la « révolution orange ». La « révolution orange » dans le miroir russe, américain et européen. La « révolution des tulipes » au Kirghizstan. Les événements d'Andijan en Ouzbékistan : une « révolution de velours » avortée ? L'effet de ricochet : la CEI dans la tourmente révolutionnaire. Les dénominateurs communs des « révolutions de velours ». Conclusion : Le « soft power » de la démocratie.


En savoir plus


Présentation


Les « révolutions de velours » ont métamorphosé l'espace est-européen et postsoviétique. Une vague de démocratisation a porté au pouvoir des dirigeants qui n'ont pas tardé à prendre leurs distances avec Moscou et à s'aligner sur Washington.
Serbie, Géorgie, Ukraine, Kirghizstan... à qui le tour ? Quel rôle les ONG et les fondations américaines ont-elles joué dans ces changements de régimes ? Moscou qui veut stopper ces démocratisations a formé un « front anti-orange ». Mais la Russie a-t-elle vraiment la capacité de contrôler des populations qui lui tournent le dos ? Et quel rôle l'Union européenne jouera-t-elle ?
L'ouvrage éclaire le jeu à trois entre Moscou sur la défensive, les États-Unis toujours plus influents et une Union européenne attentiste. L'auteur nous entraîne ainsi dans une analyse fine des enjeux géopolitiques qui déterminent déjà notre avenir.

Viatcheslav Avioutskii, docteur en géopolitique, auteur en 2005 d'une Géopolitique du Caucase, est spécialiste du monde russe et professeur permanent de l'EDC - École des dirigeants et créateurs d'entreprise.

Slovaquie : la société civile face au régime Meciar. Serbie : la fin du régime Milosevic. La « révolution de la rose » en Géorgie. Ukraine : la « révolution orange ». La « révolution orange » dans le miroir russe, américain et européen. La « révolution des tulipes » au Kirghizstan. Les événements d'Andijan en Ouzbékistan : une « révolution de velours » avortée ? L'effet de ricochet : la CEI dans la tourmente révolutionnaire. Les dénominateurs communs des « révolutions de velours ». Conclusion : Le « soft power » de la démocratie.

Caractéristiques

Pages

240


Collection

HORS COLLECTION


9782200345402

EAN papier

EAN EPUB

9782200280680


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 48
Nb pages imprimables 240
Taille du fichier 13681 Ko

Prix

23,99 €



Suggestions personnalisées

Géographie de la France
La péninsule arabique
Géographie du développement
La représentation des données géographiques - 4e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet