La France et l'Europe de Napoléon


Entre 1799 et 1815, l'Europe entière affronte les ambitions de conquêtes de Napoléon qui, après avoir imposé sa loi à la France, cherche à dominer le monde. Pourtant, l'histoire du Consulat et de l'Empire ne peut se limiter à l'évocation des batailles et des traités de paix. Le visage de l'Europe sort profondément modifié des guerres contre la France, malgré les tentatives pour restaurer l'ordre ancien. Le continent européen entre alors dans l'ère moderne. Certes les transformations politiques, administratives ou sociales concernent en premier lieu la France qui se dote d'institutions durables, mais les principes issus de 1789, même imposés par les armes, finissent aussi par imprégner les peuples européens qui aspirent désormais à la liberté et à l'égalité.
On ne peut comprendre l'importance de ces années sans une analyse croisée des ambitions françaises et des résistances étrangères, ce qui suppose d'adopter le point de vue des différents protagonistes.
En s'appuyant sur les très nombreux travaux parus depuis une trentaine d'années, en France comme à l'étranger, cet ouvrage propose donc une nouvelle synthèse sur une période de l'histoire qui, deux cents ans après, continue à soulever les passions à travers le monde.

Jacques-Olivier Boudon, ancien élève de l'École Normale Supérieure, est professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-Sorbonne (Paris IV) et président de l'Institut Napoléon. Auteur de nombreux ouvrages sur la période napoléonienne, il a déjà publié chez Armand Colin en 2001, en collaboration avec Jean-Claude Caron et Jean-Claude Yon, Religion et culture en Europe au XIXe siècle.

En savoir plus


Présentation

Entre 1799 et 1815, l'Europe entière affronte les ambitions de conquêtes de Napoléon qui, après avoir imposé sa loi à la France, cherche à dominer le monde. Pourtant, l'histoire du Consulat et de l'Empire ne peut se limiter à l'évocation des batailles et des traités de paix. Le visage de l'Europe sort profondément modifié des guerres contre la France, malgré les tentatives pour restaurer l'ordre ancien. Le continent européen entre alors dans l'ère moderne. Certes les transformations politiques, administratives ou sociales concernent en premier lieu la France qui se dote d'institutions durables, mais les principes issus de 1789, même imposés par les armes, finissent aussi par imprégner les peuples européens qui aspirent désormais à la liberté et à l'égalité.
On ne peut comprendre l'importance de ces années sans une analyse croisée des ambitions françaises et des résistances étrangères, ce qui suppose d'adopter le point de vue des différents protagonistes.
En s'appuyant sur les très nombreux travaux parus depuis une trentaine d'années, en France comme à l'étranger, cet ouvrage propose donc une nouvelle synthèse sur une période de l'histoire qui, deux cents ans après, continue à soulever les passions à travers le monde.

Jacques-Olivier Boudon, ancien élève de l'École Normale Supérieure, est professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-Sorbonne (Paris IV) et président de l'Institut Napoléon. Auteur de nombreux ouvrages sur la période napoléonienne, il a déjà publié chez Armand Colin en 2001, en collaboration avec Jean-Claude Caron et Jean-Claude Yon, Religion et culture en Europe au XIXe siècle.

Caractéristiques

Pages

352


Collection

Histoire


9782200265335

EAN papier

EAN EPUB

9782200242497


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 70
Nb pages imprimables 352
Taille du fichier 2058 Ko

Prix

33,99 €



Suggestions personnalisées

Le monde grec - 3e éd.
La dissertation en histoire
L'Espagne du XVIe au XVIIIe siècle - 2e éd.
Le travail sur archives
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet