L'aristocratie médiévale

Ve-XVe siècle

La domination visible, légitime et héréditaire dans l'Occident médiéval et au moins jusqu'au XVIIIe siècle, d'une formation sociale que l'on désigne le plus souvent du terme de « noblesse » rend indispensable l'examen du phénomène aristocratique pour la compréhension de cette société. Or cet examen s'est jusqu'alors focalisé sur cette « noblesse », pour tenter d'en découvrir l'origine, la composition, la puissance, sans qu'un quelconque consensus se fasse jour parmi les médiévistes.
Pour tenter d'ordonner les nombreuses observations des historiens et de dépasser les blocages, cet ouvrage modifie radicalement la perspective. D'une part, il se consacre au phénomène social que les querelles de chapelles ont fini par occulter : la domination sociale à long terme d'un groupe restreint d'individus, au prix d'adaptations liées à l'évolution sociale générale, sans que ces adaptations (ni d'ailleurs le renouvellement généalogique) aient jamais remis en cause le mythe de la continuité du groupe. D'autre part, il envisage non pas la seule noblesse, mais l'ensemble de l'aristocratie, tant laïque qu'ecclésiastique, royale et urbaine, dans son articulation interne comme dans ses rapports avec les dominés.
Fondée sur les recherches françaises et étrangères les plus récentes, cette relecture du pouvoir aristocratique et de son évolution invite à une nouvelle approche de la société médiévale dans son ensemble.

Joseph MORSEL est maître de conférences à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris I) et membre de l'Institut Universitaire de France. Il a publié La noblesse contre le prince. L'espace social des Thüngen à la fin du Moyen Âge (Franconie, ca. 1250-1525) (Thorbecke, 2000). Ses travaux actuels portent sur les effets sociaux des procédures de classement et de formalisation, notamment dans l'Allemagne médiévale.


En savoir plus


Présentation


La domination visible, légitime et héréditaire dans l'Occident médiéval et au moins jusqu'au XVIIIe siècle, d'une formation sociale que l'on désigne le plus souvent du terme de « noblesse » rend indispensable l'examen du phénomène aristocratique pour la compréhension de cette société. Or cet examen s'est jusqu'alors focalisé sur cette « noblesse », pour tenter d'en découvrir l'origine, la composition, la puissance, sans qu'un quelconque consensus se fasse jour parmi les médiévistes.
Pour tenter d'ordonner les nombreuses observations des historiens et de dépasser les blocages, cet ouvrage modifie radicalement la perspective. D'une part, il se consacre au phénomène social que les querelles de chapelles ont fini par occulter : la domination sociale à long terme d'un groupe restreint d'individus, au prix d'adaptations liées à l'évolution sociale générale, sans que ces adaptations (ni d'ailleurs le renouvellement généalogique) aient jamais remis en cause le mythe de la continuité du groupe. D'autre part, il envisage non pas la seule noblesse, mais l'ensemble de l'aristocratie, tant laïque qu'ecclésiastique, royale et urbaine, dans son articulation interne comme dans ses rapports avec les dominés.
Fondée sur les recherches françaises et étrangères les plus récentes, cette relecture du pouvoir aristocratique et de son évolution invite à une nouvelle approche de la société médiévale dans son ensemble.
Joseph MORSEL est maître de conférences à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris I) et membre de l'Institut Universitaire de France. Il a publié La noblesse contre le prince. L'espace social des Thüngen à la fin du Moyen Âge (Franconie, ca. 1250-1525) (Thorbecke, 2000). Ses travaux actuels portent sur les effets sociaux des procédures de classement et de formalisation, notamment dans l'Allemagne médiévale.

Caractéristiques

Pages

336


Collection

Histoire


9782200262938

EAN papier

EAN EPUB

9782200242572


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 67
Nb pages imprimables 336
Taille du fichier 2468 Ko

Prix

29,99 €



Suggestions personnalisées

La société française de 1945 à nos jours
Le monde grec - 3e éd.
Vision(s) du Monde
Les relations internationales dans l'Europe moderne - 2e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet