Cités et royaumes dans l'Orient hellénistique

323-55 av. J.-C.

La question d'histoire ancienne proposée aux concours de l'Agrégation et du Capes (« L'Anatolie (à l'ouest de l'Halys, y compris les îles possédant des territoires sur le continent), la Syrie et l'Égypte (avec Chypre) de la mort d'Alexandre au règlement par Rome des affaires d'Orient (55 avant notre ère) ») conduit à faire le point sur l'histoire autant politique que sociale et religieuse des cités et des royaumes, à l'intérieur d'espaces régionaux nettement caractérisés, qui partagent des traits communs (traditions civiques, pouvoirs royaux) ou, au contraire entrent en contact pour la première fois et de manière prolongée avec le monde grec. Maîtrise des espaces, pérennité des structures étatiques, politique des monarchies constituent quelques jalons d'une réflexion à mener sur l'histoire hellénistique de l'Orient méditerranéen.

Henri-Louis Fernoux est maître de conférences en Histoire ancienne à l'Université de Bourgogne (Dijon). Ses travaux portent sur les sociétés urbaines en Asie Mineure aux époques hellénistique et impériale. 

Bernard Legras
est maître de conférences en Histoire grecque à l'Université I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'histoire de l'éducation, le droit grec et les transferts culturels dans le cadre de l'Égypte hellénistique.

Jean-Baptiste Yon
est chargé de recherche au CNRS (laboratoire HISOMA, Maison de l'Orient et de la Méditerranée, Lyon). Ses recherches sont consacrées aux populations et aux sociétés du Proche-Orient hellénistique et romain dans le prolongement de sa thèse sur les Notables de Palmyre (publié en 2002 dans la Bibliothèque archéologique et historique de l'IFAPO, Beyrouth).

Conseiller éditorial : Maurice Sartre.

En savoir plus


Présentation

La question d'histoire ancienne proposée aux concours de l'Agrégation et du Capes (« L'Anatolie (à l'ouest de l'Halys, y compris les îles possédant des territoires sur le continent), la Syrie et l'Égypte (avec Chypre) de la mort d'Alexandre au règlement par Rome des affaires d'Orient (55 avant notre ère) ») conduit à faire le point sur l'histoire autant politique que sociale et religieuse des cités et des royaumes, à l'intérieur d'espaces régionaux nettement caractérisés, qui partagent des traits communs (traditions civiques, pouvoirs royaux) ou, au contraire entrent en contact pour la première fois et de manière prolongée avec le monde grec. Maîtrise des espaces, pérennité des structures étatiques, politique des monarchies constituent quelques jalons d'une réflexion à mener sur l'histoire hellénistique de l'Orient méditerranéen.

Henri-Louis Fernoux est maître de conférences en Histoire ancienne à l'Université de Bourgogne (Dijon). Ses travaux portent sur les sociétés urbaines en Asie Mineure aux époques hellénistique et impériale. 

Bernard Legras
est maître de conférences en Histoire grecque à l'Université I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'histoire de l'éducation, le droit grec et les transferts culturels dans le cadre de l'Égypte hellénistique.

Jean-Baptiste Yon
est chargé de recherche au CNRS (laboratoire HISOMA, Maison de l'Orient et de la Méditerranée, Lyon). Ses recherches sont consacrées aux populations et aux sociétés du Proche-Orient hellénistique et romain dans le prolongement de sa thèse sur les Notables de Palmyre (publié en 2002 dans la Bibliothèque archéologique et historique de l'IFAPO, Beyrouth).

Conseiller éditorial : Maurice Sartre.

Caractéristiques

Pages

196


Collection

HORS COLLECTION


9782200265762

EAN papier

EAN EPUB

9782200242626


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 39
Nb pages imprimables 196
Taille du fichier 1024 Ko

Prix

23,99 €



Suggestions personnalisées

Autisme, corps et psychomotricité
Le vin et la guerre
Comprendre et soigner les états-limites - 3e éd.
15 approches de la psychopathologie - 5e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet