Les élites et la terre

Du XVIe siècle aux années 1930

De l’époque moderne à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les élites ont entretenu un rapport étroit à la terre, une terre qui ne constitue pas seulement un patrimoine foncier, mais aussi une source de revenu en tant qu’exploitation agricole, un lieu de vie ou de séjour, un enjeu de pouvoir, un élément de prestige social… Or, ce thème majeur de l’histoire rurale comme de l’histoire des élites, souvent abordé, n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse. C’est enfin chose faite grâce au colloque organisé par le Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain, sous la direction de Caroline Le Mao et Corinne Marache. 
Ce livre rassemble les contributions de trente-deux historiens qui interrogent la question centrale des « stratégies foncières » et de leurs enjeux pour les élites, se penchent sur les jeux de pouvoir et les conflits liés aux rapports complexes entre élites et terre, analysent le rôle des élites dans l’innovation et la modernisation des campagnes et, enfin, étudient l’intime à travers les approches spécifiques des famille à la terre, mais aussi les notions d’identité et d’art de vivre. 
Ces regards croisés sont l’occasion d’une mise au point historiographique et offrent une réflexion renouvelée sur les apports réciproques – économiques, sociaux, mais aussi politiques ou culturels – entre le monde de la terre et les élites. 

En savoir plus


Présentation

De l’époque moderne à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les élites ont entretenu un rapport étroit à la terre, une terre qui ne constitue pas seulement un patrimoine foncier, mais aussi une source de revenu en tant qu’exploitation agricole, un lieu de vie ou de séjour, un enjeu de pouvoir, un élément de prestige social… Or, ce thème majeur de l’histoire rurale comme de l’histoire des élites, souvent abordé, n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse. C’est enfin chose faite grâce au colloque organisé par le Centre d’Études des Mondes Moderne et Contemporain, sous la direction de Caroline Le Mao et Corinne Marache. 
Ce livre rassemble les contributions de trente-deux historiens qui interrogent la question centrale des « stratégies foncières » et de leurs enjeux pour les élites, se penchent sur les jeux de pouvoir et les conflits liés aux rapports complexes entre élites et terre, analysent le rôle des élites dans l’innovation et la modernisation des campagnes et, enfin, étudient l’intime à travers les approches spécifiques des famille à la terre, mais aussi les notions d’identité et d’art de vivre. 
Ces regards croisés sont l’occasion d’une mise au point historiographique et offrent une réflexion renouvelée sur les apports réciproques – économiques, sociaux, mais aussi politiques ou culturels – entre le monde de la terre et les élites. 

Caractéristiques

Pages

336


Collection

Armand Colin / Recherches


9782200244156

EAN papier

EAN EPUB

9782200258078


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 67
Nb pages imprimables 336
Taille du fichier -

Prix

26,99 €



Suggestions personnalisées

Sociologie de la jeunesse - 6e éd.
Max Weber
Histoire des idées sociologiques - Tome 1 - 5e éd.
Sociologie de la délinquance - 2e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet