Les Français face aux inégalités et à la justice sociale


Cet ouvrage est le fruit de la première grande enquête de terrain consacrée à la perception qu’ont les Français des inégalités et de la justice sociale. Loin des sondages chocs commandités à la va-vite pour illustrer les abus ou les privilèges de quelques-uns, les auteurs se sont attachés à décrypter les grandes tendances de la société française, en les replaçant dès que possible dans une perspective européenne et internationale. De manière radicalement nouvelle, ils cherchent à comprendre les liens entre inégalités et justice : un terrain peu couvert par la sociologie qui aborde souvent la question du « lien social », sans même que la question de la justice ne soit soulevée. Alors, quelles conclusions tirer de cette enquête présentée en une vingtaine de chapitres ? Principalement que les Français ont le sentiment d’appartenir à une société très inégalitaire, même s’il faut introduire des nuances bien sûr. Ce sont les inégalités de revenu et plus largement les inégalités économiques et matérielles qui apparaissent les plus fortes, alors que la France est, à l’échelle internationale, une société assez égalitaire. De manière plus surprenante, on constate que les inégalités jugées les plus présentes, ne sont pas forcément celles que les Français jugent les moins acceptables. Les inégalités de revenu, par exemple, sont fortement ressenties, mais finalement tolérées par les Français. On est bien loin du mythe insurrectionnel fréquemment véhiculé par les médias. Inversement, les inégalités jugées moins fréquentes (accès aux soins, discriminations ethniques, inégalités hommes/femmes) sont considérées comme insupportables. Libres, inégaux, mais fraternels, telle est, au total, la vision que les Français ont de leur société et d’eux-mêmes.

En savoir plus


Présentation

Cet ouvrage est le fruit de la première grande enquête de terrain consacrée à la perception qu’ont les Français des inégalités et de la justice sociale. Loin des sondages chocs commandités à la va-vite pour illustrer les abus ou les privilèges de quelques-uns, les auteurs se sont attachés à décrypter les grandes tendances de la société française, en les replaçant dès que possible dans une perspective européenne et internationale. De manière radicalement nouvelle, ils cherchent à comprendre les liens entre inégalités et justice : un terrain peu couvert par la sociologie qui aborde souvent la question du « lien social », sans même que la question de la justice ne soit soulevée. Alors, quelles conclusions tirer de cette enquête présentée en une vingtaine de chapitres ? Principalement que les Français ont le sentiment d’appartenir à une société très inégalitaire, même s’il faut introduire des nuances bien sûr. Ce sont les inégalités de revenu et plus largement les inégalités économiques et matérielles qui apparaissent les plus fortes, alors que la France est, à l’échelle internationale, une société assez égalitaire. De manière plus surprenante, on constate que les inégalités jugées les plus présentes, ne sont pas forcément celles que les Français jugent les moins acceptables. Les inégalités de revenu, par exemple, sont fortement ressenties, mais finalement tolérées par les Français. On est bien loin du mythe insurrectionnel fréquemment véhiculé par les médias. Inversement, les inégalités jugées moins fréquentes (accès aux soins, discriminations ethniques, inégalités hommes/femmes) sont considérées comme insupportables. Libres, inégaux, mais fraternels, telle est, au total, la vision que les Français ont de leur société et d’eux-mêmes.

Caractéristiques

Pages

288


Collection

HORS COLLECTION


9782200259181

EAN papier

EAN EPUB

9782200271268


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 57
Nb pages imprimables 288
Taille du fichier 10650 Ko

Prix

22,99 €



Suggestions personnalisées

L'impasse de la punition à l'école
Les émotions du pouvoir
Disruption
Colette à la plage
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet