Les Etats postsoviétiques

Identités en construction, transformations politiques, trajectoires économiques

Vingt ans après l'éclatement de l'URSS, l'espace postsoviétique semble loin d'être stabilisé. Si les quinze États (y compris les États baltes) nés en 1991 ont peu à peu trouvé leur place dans la communauté internationale, le processus de transition demeure fragile et contrasté. 
Après deux décennies d'indépendance, rien n'indique que cette période de transformations soit achevée. Guerre entre la Géorgie et la Russie en août 2008, crises politiques en Moldavie, en Ukraine et en Kirghizie, sont autant d'événements récents révélateurs des difficultés de reconnaissance et d'affirmation des souverainetés, face à une Russie dont l'influence est contrebalancée par l'effet d'attraction de l'Europe et des États-Unis.
Les trois États baltes ont conforté leur stabilité en adhérant à l’Union européenne et à l’OTAN. L’Ukraine et la Géorgie souhaiteraient les suivre en dépit des réticences de Moscou et des Européens eux-mêmes. Mais, pour tous ces États, la question des rapports à la Russie demeure un enjeu majeur, ce qui justifi e pleinement qu’on les réunisse dans un même espace, malgré les transformations réalisées et les divergences de stratégies choisies.
Cet ouvrage propose une analyse de ces évolutions dans quatre domaines clés que sont les fondements historiques et territoriaux de l’identité, les systèmes politiques, les réformes économiques et les choix en matière de relations internationales et de sécurité. Les auteurs ont tout d’abord évalué la façon dont chacun de ces quinze pays a perçu et assumé le statut d’État-nation. Ils se sont ensuite eff orcés de décrire comment les évolutions du système politique, de l’économie et le positionnement géopolitique ont participé du processus d’affi rmation nationale.

Jean RADVANYI, géographe, est professeur à l’INALCO. Il dirige actuellement le Centre d’études franco-russe de Moscou. Il est l’auteur de La Nouvelle Russie (Armand Colin, 2010, 5e édition) et co-rédacteur de l’Atlas du Monde diplomatique

Cet ouvrage réunit les contributions des chercheurs et doctorants de l’Observatoire des États postsoviétiques. Créé en 1992 au sein de l’INALCO, il étudie les mutations survenues dans les États de l’ex-URSS depuis leur indépendance. Pluridisciplinaire, l’Observatoire fait partie du Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE) qui accueille de nombreux doctorants.

En savoir plus


Présentation

Vingt ans après l'éclatement de l'URSS, l'espace postsoviétique semble loin d'être stabilisé. Si les quinze États (y compris les États baltes) nés en 1991 ont peu à peu trouvé leur place dans la communauté internationale, le processus de transition demeure fragile et contrasté. 
Après deux décennies d'indépendance, rien n'indique que cette période de transformations soit achevée. Guerre entre la Géorgie et la Russie en août 2008, crises politiques en Moldavie, en Ukraine et en Kirghizie, sont autant d'événements récents révélateurs des difficultés de reconnaissance et d'affirmation des souverainetés, face à une Russie dont l'influence est contrebalancée par l'effet d'attraction de l'Europe et des États-Unis.
Les trois États baltes ont conforté leur stabilité en adhérant à l’Union européenne et à l’OTAN. L’Ukraine et la Géorgie souhaiteraient les suivre en dépit des réticences de Moscou et des Européens eux-mêmes. Mais, pour tous ces États, la question des rapports à la Russie demeure un enjeu majeur, ce qui justifi e pleinement qu’on les réunisse dans un même espace, malgré les transformations réalisées et les divergences de stratégies choisies.
Cet ouvrage propose une analyse de ces évolutions dans quatre domaines clés que sont les fondements historiques et territoriaux de l’identité, les systèmes politiques, les réformes économiques et les choix en matière de relations internationales et de sécurité. Les auteurs ont tout d’abord évalué la façon dont chacun de ces quinze pays a perçu et assumé le statut d’État-nation. Ils se sont ensuite eff orcés de décrire comment les évolutions du système politique, de l’économie et le positionnement géopolitique ont participé du processus d’affi rmation nationale.

Jean RADVANYI, géographe, est professeur à l’INALCO. Il dirige actuellement le Centre d’études franco-russe de Moscou. Il est l’auteur de La Nouvelle Russie (Armand Colin, 2010, 5e édition) et co-rédacteur de l’Atlas du Monde diplomatique. 

Cet ouvrage réunit les contributions des chercheurs et doctorants de l’Observatoire des États postsoviétiques. Créé en 1992 au sein de l’INALCO, il étudie les mutations survenues dans les États de l’ex-URSS depuis leur indépendance. Pluridisciplinaire, l’Observatoire fait partie du Centre de Recherches Europes-Eurasie (CREE) qui accueille de nombreux doctorants.

Caractéristiques

Pages

272


Collection

Collection U


9782200271633

EAN papier

EAN EPUB

9782200272975


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 54
Nb pages imprimables 272
Taille du fichier 3400 Ko

Prix

18,99 €



Suggestions personnalisées

Les fondamentaux de la géographie - 4e éd.
Géopolitique de l'aménagement du territoire - 3e éd.
Géographie des espaces ruraux
7 routes mythiques
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet