Démocratie et éducation

suivi de Expérience et Éducation

Ce volume propose les deux grands textes de John Dewey sur l’éducation : son traité de pédagogie, Démocratie et Éducation (1916) et Expérience et Éducation (1938) où l’auteur précise sa pensée et répond à ses détracteurs. 
Dewey place l’expérience au cœur de l’apprentissage et recentre la pédagogie sur l’individu plutôt que sur les savoirs : l’école doit répondre à la curiosité naturelle de l’enfant et lui apprendre à désirer et entreprendre ; les travaux manuels et la vie sociale prennent le pas sur les exercices imposés ; la motivation et l’effort individuel peuvent se substituer à la discipline et au régime de sanction. La finalité de l’école est d’accroître la capacité à agir et c’est en cela qu’elle participe de la démocratie. 
On se rendra compte de la modernité de la pédagogie de Dewey ou du moins de l’actualité des questions qu’il pose : comment centrer l’éducation sur « les propres activités sociales de l’enfant » plutôt que sur les savoirs ? Comment l’éducation peut-elle préparer l’enfant aux conditions sociales qu’il connaîtra hors de l’école ? Comment rétablir la continuité de l’école et de la société ?

John Dewey (1859-1952) Philosophe américain spécialisé en psychologie appliquée et en pédagogie.

Ouvrage publié sous la direction de François de Singly
Introduction de Denis Meuret 
Préface de Joëlle Zask 
Présentation de Gérard Deledalle

En savoir plus


Présentation

Ce volume propose les deux grands textes de John Dewey sur l’éducation : son traité de pédagogie, Démocratie et Éducation (1916) et Expérience et Éducation (1938) où l’auteur précise sa pensée et répond à ses détracteurs. 
Dewey place l’expérience au cœur de l’apprentissage et recentre la pédagogie sur l’individu plutôt que sur les savoirs : l’école doit répondre à la curiosité naturelle de l’enfant et lui apprendre à désirer et entreprendre ; les travaux manuels et la vie sociale prennent le pas sur les exercices imposés ; la motivation et l’effort individuel peuvent se substituer à la discipline et au régime de sanction. La finalité de l’école est d’accroître la capacité à agir et c’est en cela qu’elle participe de la démocratie. 
On se rendra compte de la modernité de la pédagogie de Dewey ou du moins de l’actualité des questions qu’il pose : comment centrer l’éducation sur « les propres activités sociales de l’enfant » plutôt que sur les savoirs ? Comment l’éducation peut-elle préparer l’enfant aux conditions sociales qu’il connaîtra hors de l’école ? Comment rétablir la continuité de l’école et de la société ?

John Dewey (1859-1952) Philosophe américain spécialisé en psychologie appliquée et en pédagogie.

Ouvrage publié sous la direction de François de Singly
Introduction de Denis Meuret 
Préface de Joëlle Zask 
Présentation de Gérard Deledalle

Caractéristiques

Pages

520


Collection

Bibliothèque des classiques


9782200272654

EAN papier

EAN EPUB

9782200273446


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 104
Nb pages imprimables 520
Taille du fichier 973 Ko

Prix

18,99 €



Suggestions personnalisées

Démocratie et éducation
Sociologie de l'action publique - 2e éd.
La Construction sociale de la réalité - 3e éd.
L'individu et ses sociologies - 3e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet