La Conscience

Approches croisées, des classiques aux sciences cognitives

Nouvelle présentation

L'être humain ne se conçoit pas sans une relation avec lui-même, où il va de la perception qu'il a de son corps, de son existence, de celle des autres, de son adhésion à telle ou telle valeur, etc. Mais la notion même de conscience n'apparaît qu'au XVIIe siècle. Depuis, ce concept tard venu n'a cessé de commander depuis une dynamique sans fin d'interrogation et de recherches plurielles.L'originalité du présent ouvrage est d'aborder la question selon les angles philosophique, mais aussi psychologique, psychanalytique, phénoménologique, psychiatrique, cognitif, religieux et spirituel : faire droit, pleinement et avec une rigueur constante, à l'hybridation interdisciplinaire du thème de la conscience constituait un défi indispensable - enfin relevé ici.L'auteur redonne vie à l'aventure : anticipation dans le contexte gréco-latin ; problématisation dans les conceptions classiques ; séisme dû à la mise en évidence de l'inconscient par la psychanalyse ; élargissement au corps et au monde par la phénoménologie ; interrogations permises par l'exploration psychiatrique du pathologique ; forte implication, enfin, dans le débat cognitif contemporain, tant il apparaît qu'une méthodologie en première personne peut renouveler les conditions et l'approche de l'objectivité empirique. La richesse du parcours rend particulièrement fécond l'examen final des traditions spirituelles, véritable retour aux sources de l'interrogation.Natalie Depraz, ancienne élève de l'École Normale Supérieure, agrégée de philosophie, est maître de conférences à l'Université de la Sorbonne (Paris IV) et directrice de programmes au Collège international de philosophie.
Les conceptions classiques : profils d'une philosophie de la conscience. La psychanalyse : formulations d'une théorie pratique de l'inconscient. La phénoménologie : descriptions d'une expérience élargie de la conscience. La psychiatrie : élucidation des pathologies de la conscience. Les sciences cognitives : prises en compte de la dimension irréductible de la conscience. Les traditions spirituelles : pratiques ancestrales de l'éveil de la conscience. Conclusion : Des théories classiques à la pratique de la conscience.

En savoir plus


Présentation


Nouvelle présentationL'être humain ne se conçoit pas sans une relation avec lui-même, où il va de la perception qu'il a de son corps, de son existence, de celle des autres, de son adhésion à telle ou telle valeur, etc. Mais la notion même de conscience n'apparaît qu'au XVIIe siècle. Depuis, ce concept tard venu n'a cessé de commander depuis une dynamique sans fin d'interrogation et de recherches plurielles.L'originalité du présent ouvrage est d'aborder la question selon les angles philosophique, mais aussi psychologique, psychanalytique, phénoménologique, psychiatrique, cognitif, religieux et spirituel : faire droit, pleinement et avec une rigueur constante, à l'hybridation interdisciplinaire du thème de la conscience constituait un défi indispensable - enfin relevé ici.L'auteur redonne vie à l'aventure : anticipation dans le contexte gréco-latin ; problématisation dans les conceptions classiques ; séisme dû à la mise en évidence de l'inconscient par la psychanalyse ; élargissement au corps et au monde par la phénoménologie ; interrogations permises par l'exploration psychiatrique du pathologique ; forte implication, enfin, dans le débat cognitif contemporain, tant il apparaît qu'une méthodologie en première personne peut renouveler les conditions et l'approche de l'objectivité empirique. La richesse du parcours rend particulièrement fécond l'examen final des traditions spirituelles, véritable retour aux sources de l'interrogation.Natalie Depraz, ancienne élève de l'École Normale Supérieure, agrégée de philosophie, est maître de conférences à l'Université de la Sorbonne (Paris IV) et directrice de programmes au Collège international de philosophie.
Les conceptions classiques : profils d'une philosophie de la conscience. La psychanalyse : formulations d'une théorie pratique de l'inconscient. La phénoménologie : descriptions d'une expérience élargie de la conscience. La psychiatrie : élucidation des pathologies de la conscience. Les sciences cognitives : prises en compte de la dimension irréductible de la conscience. Les traditions spirituelles : pratiques ancestrales de l'éveil de la conscience. Conclusion : Des théories classiques à la pratique de la conscience.

Caractéristiques

Pages

192


Collection

Philosophie


9782200263706

EAN papier

EAN EPUB

9782200273637


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 38
Nb pages imprimables 192
Taille du fichier 420 Ko

Prix

14,99 €



Suggestions personnalisées

Le bonheur
D'une cité l'autre
Odyssée 2.0
Violences de la maladie, violence de la vie - 2e éd
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet