De la Terre aux Hommes

La géographie comme vision du monde

La géographie énumérait autrefois les départements et leurs chefs-lieux, elle parle aujourd’hui de populations, de paysages ; elle s’intéresse aux océans, aux montagnes, aux milieux extrêmes, mais aussi aux campagnes, aux villes, aux grandes métropoles et aux étendues de plus en plus larges d’urbanisation diffuse. Entre les deux guerres mondiales, elle chiffrait la production de charbon, de pétrole et d’acier de chaque pays. Puis elle s’est passionnée pour le Tiers Monde, les blocages de son développement et les moyens d’y remédier. Elle s’alarme aujourd’hui de la dégradation des milieux, du réchauffement climatique, de la montée du niveau des mers, et s’interroge sur la crise des identités et les remous provoqués par la globalisation.
La géographie parle du pays où l’on vit, du concert des nations qui l’entourent, de ce qui confère à certaines la puissance. Elle colle à l’actualité nationale, mondiale, et n’a jamais été aussi présente dans le quotidien de chacun : les cartes et images animées ont envahi les journaux, les médias et les écrans de toute sorte, etc.).
Loin des images d’un autre temps (la géographie comme science des paysages), c’est à cette vision moderne et dynamique que nous invite Paul Claval. En prenant en compte la subjectivité humaine, le rôle des représentations et le poids des imaginaires, la géographie est bien cette discipline du regard que porte l’Homme sur son environnement et qui contribue à l’intelligence du monde contemporain.

En savoir plus


Présentation

La géographie énumérait autrefois les départements et leurs chefs-lieux, elle parle aujourd’hui de populations, de paysages ; elle s’intéresse aux océans, aux montagnes, aux milieux extrêmes, mais aussi aux campagnes, aux villes, aux grandes métropoles et aux étendues de plus en plus larges d’urbanisation diffuse. Entre les deux guerres mondiales, elle chiffrait la production de charbon, de pétrole et d’acier de chaque pays. Puis elle s’est passionnée pour le Tiers Monde, les blocages de son développement et les moyens d’y remédier. Elle s’alarme aujourd’hui de la dégradation des milieux, du réchauffement climatique, de la montée du niveau des mers, et s’interroge sur la crise des identités et les remous provoqués par la globalisation.
La géographie parle du pays où l’on vit, du concert des nations qui l’entourent, de ce qui confère à certaines la puissance. Elle colle à l’actualité nationale, mondiale, et n’a jamais été aussi présente dans le quotidien de chacun : les cartes et images animées ont envahi les journaux, les médias et les écrans de toute sorte, etc.).
Loin des images d’un autre temps (la géographie comme science des paysages), c’est à cette vision moderne et dynamique que nous invite Paul Claval. En prenant en compte la subjectivité humaine, le rôle des représentations et le poids des imaginaires, la géographie est bien cette discipline du regard que porte l’Homme sur son environnement et qui contribue à l’intelligence du monde contemporain.

Caractéristiques

Pages

288


Collection

Le temps des idées


9782200274580

EAN papier

EAN EPUB

9782200276478


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 57
Nb pages imprimables 288
Taille du fichier 1239 Ko

Prix

27,99 €



Suggestions personnalisées

L'impasse de la punition à l'école
Proust à la plage
La logique de l'écriture
Dans le secret des nombres
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet