Royauté et idéologie au Moyen Âge

Bas-Empire, monde franc, France (IVe-XIIe siècle)

La longue période de l’histoire médiévale qui s’étend du IVe au XIIe siècle est dominée par une certaine vision du monde : celle d’une humanité pécheresse en marche vers Dieu, dont le séjour terrestre n’est qu’une étape douloureuse dans l’attente de son Salut. 
Or, très tôt, les clercs ont développé l’idée que le pouvoir terrestre avait un rôle à jouer au regard de cette destinée spirituelle de l’humanité et qu’une étroite collaboration s’imposait entre puissance royale et puissance sacerdotale. Mais sur quelles bases établir cette collaboration et quelle place y assigner au prince ? Ce dernier serait-il perçu comme le médiateur entre Dieu et les hommes, nécessairement placé dans une position de « suréminence » et donc d’irresponsabilité devant ses sujets ? Ou bien le gouvernant ne serait-il qu’un homme parmi d’autres, soumis comme eux à la médiation des prêtres ? Comment, enfin, définir le bon roi et quelles devraient être les formes de son action ? 
Ces questions ont fait l’objet, dès la fin de l’Antiquité, de grands débats que l’on suit ici, au sein du monde franc et en France, jusqu’au seuil du XIIIe siècle. 
À travers les cas très concrets des souverains romano-barbares, puis des Carolingiens, au pouvoir hégémonique de plus en plus critiqué, cet ouvrage permet de comprendre comment s’est constituée, autour de la royauté, l’idéologie qui l’a portée, inspirée et contestée. 

Yves Sassier, Docteur en droit, agrégé des facultés de droit (droit romain et histoire du droit), est professeur d’histoire des institutions médiévales à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Il est notamment l’auteur de Hugues Capet (Fayard, 1987), Louis VII (Fayard 1991) et co-auteur avec O. Guillot et A. Rigaudière de Pouvoirs et institutions dans la France médiévale (Armand Colin, 2 vol. 1994).

En savoir plus


Présentation

La longue période de l’histoire médiévale qui s’étend du IVe au XIIe siècle est dominée par une certaine vision du monde : celle d’une humanité pécheresse en marche vers Dieu, dont le séjour terrestre n’est qu’une étape douloureuse dans l’attente de son Salut. 
Or, très tôt, les clercs ont développé l’idée que le pouvoir terrestre avait un rôle à jouer au regard de cette destinée spirituelle de l’humanité et qu’une étroite collaboration s’imposait entre puissance royale et puissance sacerdotale. Mais sur quelles bases établir cette collaboration et quelle place y assigner au prince ? Ce dernier serait-il perçu comme le médiateur entre Dieu et les hommes, nécessairement placé dans une position de « suréminence » et donc d’irresponsabilité devant ses sujets ? Ou bien le gouvernant ne serait-il qu’un homme parmi d’autres, soumis comme eux à la médiation des prêtres ? Comment, enfin, définir le bon roi et quelles devraient être les formes de son action ? 
Ces questions ont fait l’objet, dès la fin de l’Antiquité, de grands débats que l’on suit ici, au sein du monde franc et en France, jusqu’au seuil du XIIIe siècle. 
À travers les cas très concrets des souverains romano-barbares, puis des Carolingiens, au pouvoir hégémonique de plus en plus critiqué, cet ouvrage permet de comprendre comment s’est constituée, autour de la royauté, l’idéologie qui l’a portée, inspirée et contestée. 

Yves Sassier, Docteur en droit, agrégé des facultés de droit (droit romain et histoire du droit), est professeur d’histoire des institutions médiévales à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Il est notamment l’auteur de Hugues Capet (Fayard, 1987), Louis VII (Fayard 1991) et co-auteur avec O. Guillot et A. Rigaudière de Pouvoirs et institutions dans la France médiévale (Armand Colin, 2 vol. 1994).

Caractéristiques

Pages

368


Collection

Collection U


9782200249212

EAN papier

EAN EPUB

9782200281571


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 73
Nb pages imprimables 368
Taille du fichier 1290 Ko

Prix

26,99 €



Suggestions personnalisées

Pouvoir royal et institutions dans la France moderne
L'Europe barbare 476-714 - 3e éd.
De Vinci secret
Introduction à l'histoire de l'Antiquité - 5e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet