Le Choix du conjoint

Une enquête psycho-sociologique en France

Issu d’une enquête réalisée en 1959 par l’Institut national d’études démographiques, Le Choix du conjoint d’Alain Girard (1914-1996) est aujourd’hui un des grands classiques de la sociologie française. L’ouvrage est célèbre parce qu’il a émoussé les flèches de Cupidon : en popularisant le concept d’homogamie, il a montré que la rencontre amoureuse obéissait à de nombreux déterminismes et que les individus avaient tendance à épouser leur semblable. 

Le Choix du conjoint
est aussi l’occasion de revisiter une époque bien différente de la nôtre, caractérisée par un exode rural important, des rôles sociaux très clivés entre les hommes et les femmes dans les sphères du travail et de la vie privée. La spécificité de la période étudiée par Girard (des unions formées entre 1914 et 1959) correspond à un « âge d’or » de l’institution matrimoniale entre les deux guerres mondiales et qui se poursuivra jusqu’aux années 1960. 

L’ouvrage offre ainsi une image du couple à la veille de cinquante années de transformations importantes telles que l’affaiblissement du mariage, l’essor de l’union libre et des séparations, et plus récemment l’apparition du pacs et l’émergence de nouveaux modes de rencontre. Sa lecture est aujourd’hui incontournable pour mieux comprendre les mutations qu’ont connues la famille et la vie privée. 

Il est présenté par Wilfried Rault et Arnaud Régnier-Loilier, chercheurs à l’INED, qui, à la suite d’Alain Girard, préparent une nouvelle enquête nationale sur la formation des couples et les séparations.

En savoir plus


Présentation

Issu d’une enquête réalisée en 1959 par l’Institut national d’études démographiques, Le Choix du conjoint d’Alain Girard (1914-1996) est aujourd’hui un des grands classiques de la sociologie française. L’ouvrage est célèbre parce qu’il a émoussé les flèches de Cupidon : en popularisant le concept d’homogamie, il a montré que la rencontre amoureuse obéissait à de nombreux déterminismes et que les individus avaient tendance à épouser leur semblable. 

Le Choix du conjoint est aussi l’occasion de revisiter une époque bien différente de la nôtre, caractérisée par un exode rural important, des rôles sociaux très clivés entre les hommes et les femmes dans les sphères du travail et de la vie privée. La spécificité de la période étudiée par Girard (des unions formées entre 1914 et 1959) correspond à un « âge d’or » de l’institution matrimoniale entre les deux guerres mondiales et qui se poursuivra jusqu’aux années 1960. 

L’ouvrage offre ainsi une image du couple à la veille de cinquante années de transformations importantes telles que l’affaiblissement du mariage, l’essor de l’union libre et des séparations, et plus récemment l’apparition du pacs et l’émergence de nouveaux modes de rencontre. Sa lecture est aujourd’hui incontournable pour mieux comprendre les mutations qu’ont connues la famille et la vie privée. 

Il est présenté par Wilfried Rault et Arnaud Régnier-Loilier, chercheurs à l’INED, qui, à la suite d’Alain Girard, préparent une nouvelle enquête nationale sur la formation des couples et les séparations.

Caractéristiques

Pages

328


Collection

HORS COLLECTION


9782200278328

EAN papier

EAN EPUB

9782200283605


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 65
Nb pages imprimables 328
Taille du fichier 14828 Ko

Prix

14,99 €



Suggestions personnalisées

Vous avez dit physique ? - 2e éd.
Kant à la plage
De l'infini
Marx à la plage
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet