La Démocratie, état critique


Ces dernières années, l’extraordinaire fortune du terme « gouvernance » n’est certainement pas due au hasard, pas plus que la terminologie de l’évaluation et celle de la transparence qui l’accompagnent. « Gouvernance », « évaluation », « transparence » : voilà la nouvelle trinité d’une religion elle-même nouvelle, la religion managériale. Mais cette gouvernance est-elle compatible avec la démocratie ? Ne s’apparente-elle pas plutôt à une technologie gestionnaire qui aurait pour objectif à la fois d’esquiver la démocratie et, à terme, de lui substituer un nouveau paradigme de légitimité ? C’est là l’un des points majeurs que cet ouvrage tente d’élucider.
Le paradigme de la légitimité démocratique a été attaqué de trois côtés : par la mondialisation du capitalisme, par des pratiques de gouvernance qui ruinent la dimension publique du politique et par une dérive de la démocratie elle-même, soit la distance qui s’est créée entre « la caste de pouvoir » et les citoyens ordinaires. 
Au-delà du diagnostic de l’état critique de la démocratie, le présent ouvrage a également pour ambition de montrer par quelles voies en sortir. 

Yves Charles Zarka est philosophe, professeur à la Sorbonne et à l’Université Paris Descartes. Il dirige la revue Cités (PUF) et a entrepris depuis une quinzaine d’année, entre autres choses, de repenser les fondements des démocraties occidentales. Son travail connaît une large réception internationale. Il a récemment publié Le Monde émergent 1 « Lieux » (Armand Colin), Le Monde émergent 2 « L’inappropriabilité de la Terre » (Armand Colin), Repenser la démocratie (Armand Colin) et Refaire l’Europe (avec Habermas) (PUF). 

Ont également contribué à ce volume : Gianfranco Borrelli (Naples), Maeve Cooke (Diblin), John Dunn (Cambridge), Franck Fischbach (Nice), Christian Godin (Clermont-Ferrand), Christian Lazzeri (Paris-Nanterre), Paul Mathias (Paris), Jacques de Saint Victor (Paris-Saint-Denis), Stefano Petrucciani (Rome), Jacques Taminiaux (Boston), Francesco Saverio Trincia (Rome), Hans Vörlander (Dresde).

En savoir plus


Présentation

Ces dernières années, l’extraordinaire fortune du terme « gouvernance » n’est certainement pas due au hasard, pas plus que la terminologie de l’évaluation et celle de la transparence qui l’accompagnent. « Gouvernance », « évaluation », « transparence » : voilà la nouvelle trinité d’une religion elle-même nouvelle, la religion managériale. Mais cette gouvernance est-elle compatible avec la démocratie ? Ne s’apparente-elle pas plutôt à une technologie gestionnaire qui aurait pour objectif à la fois d’esquiver la démocratie et, à terme, de lui substituer un nouveau paradigme de légitimité ? C’est là l’un des points majeurs que cet ouvrage tente d’élucider.
Le paradigme de la légitimité démocratique a été attaqué de trois côtés : par la mondialisation du capitalisme, par des pratiques de gouvernance qui ruinent la dimension publique du politique et par une dérive de la démocratie elle-même, soit la distance qui s’est créée entre « la caste de pouvoir » et les citoyens ordinaires. 
Au-delà du diagnostic de l’état critique de la démocratie, le présent ouvrage a également pour ambition de montrer par quelles voies en sortir. 

Yves Charles Zarka est philosophe, professeur à la Sorbonne et à l’Université Paris Descartes. Il dirige la revue Cités (PUF) et a entrepris depuis une quinzaine d’année, entre autres choses, de repenser les fondements des démocraties occidentales. Son travail connaît une large réception internationale. Il a récemment publié Le Monde émergent 1 « Lieux » (Armand Colin), Le Monde émergent 2 « L’inappropriabilité de la Terre » (Armand Colin), Repenser la démocratie (Armand Colin) et Refaire l’Europe (avec Habermas) (PUF). 

Ont également contribué à ce volume : Gianfranco Borrelli (Naples), Maeve Cooke (Diblin), John Dunn (Cambridge), Franck Fischbach (Nice), Christian Godin (Clermont-Ferrand), Christian Lazzeri (Paris-Nanterre), Paul Mathias (Paris), Jacques de Saint Victor (Paris-Saint-Denis), Stefano Petrucciani (Rome), Jacques Taminiaux (Boston), Francesco Saverio Trincia (Rome), Hans Vörlander (Dresde).

Caractéristiques

Pages

320


Collection

HORS COLLECTION


9782200278571

EAN papier

EAN EPUB

9782200283759


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 64
Nb pages imprimables 320
Taille du fichier 543 Ko

Prix

16,99 €



Suggestions personnalisées

Destination Sciences Po - Le Secret, Le Numérique - Concours commun IEP
Atlas des relations internationales
Destination Sciences Po - Concours commun IEP 2019 + Bordeaux + Grenoble
Ramses 2019
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet