La sagesse présocratique

Communication des savoirs en Grèce archaïque : des lieux et des hommes

Les « Présocratiques », ces « premiers philosophes » nommés ainsi depuis le 18e siècle. À ceci près que « philosophes » tous ne le sont pas, et que ceux que nous serions prêts – aujourd’hui – à enrôler sous la bannière de la philosophie ne se définissaient pas ainsi. Avec eux naît un nouveau type de discours de savoir s’opposant à d’autres discours de savoir, considérés comme tels ou se prétendant tels. Quelle est la nature de cette nouveauté ? Peut-être ne réside-t-elle pas tant dans ce que dit ce discours, que dans un rapport autre au discours lui-même avec toutes les possibilités de réappropriation, de détournement, de resémentisation (la liste n’est pas exhaustive) qu’une telle modification peut ouvrir.
Un nouveau type de discours de savoir, mais pas un savoir unique, car ces « sages » grecs, poètes et historiens, médecins et physiologues, géographes et « météorologues », et bien d’autres choses encore, étaient engagés dans un vaste débat intellectuel ignorant tout autant les frontières géographiques que les barrières disciplinaires, tout en participant activement à la vie politique de leur cité.
Cet ouvrage se veut donc une invitation à découvrir, ou à redécouvrir, leurs écrits souvent – mais pas toujours – fragmentaires, qui témoignent d’une intense effervescence intellectuelle et d’une remarquable circulation des savoirs, en cette période dite « archaïque » où l’homme traque une vérité dont il n’attend plus qu’elle lui soit donnée par les dieux.

En savoir plus


Présentation

Les « Présocratiques », ces « premiers philosophes » nommés ainsi depuis le 18e siècle. À ceci près que « philosophes » tous ne le sont pas, et que ceux que nous serions prêts – aujourd’hui – à enrôler sous la bannière de la philosophie ne se définissaient pas ainsi. Avec eux naît un nouveau type de discours de savoir s’opposant à d’autres discours de savoir, considérés comme tels ou se prétendant tels. Quelle est la nature de cette nouveauté ? Peut-être ne réside-t-elle pas tant dans ce que dit ce discours, que dans un rapport autre au discours lui-même avec toutes les possibilités de réappropriation, de détournement, de resémentisation (la liste n’est pas exhaustive) qu’une telle modification peut ouvrir.
Un nouveau type de discours de savoir, mais pas un savoir unique, car ces « sages » grecs, poètes et historiens, médecins et physiologues, géographes et « météorologues », et bien d’autres choses encore, étaient engagés dans un vaste débat intellectuel ignorant tout autant les frontières géographiques que les barrières disciplinaires, tout en participant activement à la vie politique de leur cité.
Cet ouvrage se veut donc une invitation à découvrir, ou à redécouvrir, leurs écrits souvent – mais pas toujours – fragmentaires, qui témoignent d’une intense effervescence intellectuelle et d’une remarquable circulation des savoirs, en cette période dite « archaïque » où l’homme traque une vérité dont il n’attend plus qu’elle lui soit donnée par les dieux.

Caractéristiques

Pages

328


Collection

HORS COLLECTION


9782200277376

EAN papier

EAN EPUB

9782200288693


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 65
Nb pages imprimables 328
Taille du fichier 1495 Ko

Prix

23,99 €



Suggestions personnalisées

Sociologie de l'intervention sociale - 2e éd.
Sociologie de la sexualité - 4e éd.
L'individu et ses sociologies - 3e éd.
Sociologie de l'action publique - 2e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet