Le pouvoir de l'humour

Politiques des représentations dans les médias en France

La France aime rire et ne s’en prive pas. Les humoristes ont conquis tous les fronts médiatiques, des matinales d’information aux émissions télévisées de prime time, sans compter les grandes scènes de spectacle. De la bouffonnerie d’un Coluche à l’incarnation du garçon arabe par Jamel Debbouze, en passant par les parodies féminines de Florence Foresti, les humoristes sont devenus des acteurs majeurs du débat public. Le rire dit bien plus qu’il n’en a l’air, il devient une arme politique et le moyen d’une lutte pour l’hégémonie. Son analyse rend compte des conflits de définition autour des problèmes publics et des identités.
Les années 2000 marquent une véritable rupture : des humoristes femmes et/ou issus de minorités ethniques ou raciales s’emparent de l’humour et de sa force subversive. Ils cherchent à dénoncer les enfermements du système binaire masculin/féminin et les exclusions du modèle républicain. Dès lors, la télévision devient la scène d’expression et de représentation de groupes sociaux minoritaires. Loin de l’image conservatrice de ce média, les thématiques de la race et du genre s’invitent sur le terrain privilégié de la culture populaire.
En retraçant trente ans d’humour à la télévision, cet ouvrage dessine une société française en pleine transformation, traversée par la montée de l’individualisme, les questions d’identité et de différence.


En savoir plus


Présentation

La France aime rire et ne s’en prive pas. Les humoristes ont conquis tous les fronts médiatiques, des matinales d’information aux émissions télévisées de prime time, sans compter les grandes scènes de spectacle. De la bouffonnerie d’un Coluche à l’incarnation du garçon arabe par Jamel Debbouze, en passant par les parodies féminines de Florence Foresti, les humoristes sont devenus des acteurs majeurs du débat public. Le rire dit bien plus qu’il n’en a l’air, il devient une arme politique et le moyen d’une lutte pour l’hégémonie. Son analyse rend compte des conflits de définition autour des problèmes publics et des identités.
Les années 2000 marquent une véritable rupture : des humoristes femmes et/ou issus de minorités ethniques ou raciales s’emparent de l’humour et de sa force subversive. Ils cherchent à dénoncer les enfermements du système binaire masculin/féminin et les exclusions du modèle républicain. Dès lors, la télévision devient la scène d’expression et de représentation de groupes sociaux minoritaires. Loin de l’image conservatrice de ce média, les thématiques de la race et du genre s’invitent sur le terrain privilégié de la culture populaire.
En retraçant trente ans d’humour à la télévision, cet ouvrage dessine une société française en pleine transformation, traversée par la montée de l’individualisme, les questions d’identité et de différence.

Caractéristiques

Pages

208


Collection

HORS COLLECTION


9782200290627

EAN papier

EAN EPUB

9782200291907


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 41
Nb pages imprimables 208
Taille du fichier 563 Ko

Prix

14,99 €



Suggestions personnalisées

Les robots n'auront pas notre peau !
Je comprends ENFIN l'économie
L'invité permanent
Schrödinger à la plage
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet