La Chine du 21e siècle

Une nouvelle superpuissance ?

La Chine n'a pas fini de surprendre. Elle a plus changé au cours de vingt années de réforme qu'en trois décennies de socialisme orthodoxe, et depuis son accession à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, le mouvement s'est emballé : les Chinois travaillent, échangent avec le reste du monde, et s'enrichissent. Face à leur entrée fracassante au premier rang du jeu économique mondial, le monde développé hésite entre crainte et contentement, scepticisme et fantasmes. Bien des inconnues restent à lever, mais une approche raisonnée est déjà possible. Ce livre la propose.
Nourri de discussions approfondies avec chercheurs et acteurs économiques chinois, il offre un riche bilan d'étape et saisit les points forts comme les lignes de fractures. Tourné vers l'avenir, il affronte les questions essentielles : l'impressionnante croissance de Chine, amplifiée par sa démographie, la hissera-t-elle au premier rang mondial sous deux, trois ou quatre décennies ? La coexistence d'une économie en pleine effervescence et d'un système politique particulièrement rigide est-elle viable à long terme ? La Chine reparcourt-elle le chemin des petits dragons d'Asie au moment de leur décollage (1967-1982), celui du Japon de la haute croissance (1953-1973, ou bien n'est-il de comparaison possible qu'avec les bouleversements apportés par les États-Unis au début du XXe siècle ?
Sans concession aux spéculations et jeux de l'esprit, très solidement informé, ce livre apporte un éclairage indispensable sur les enjeux de cette montée en puissance de la Chine, sur son affirmation comme rival stratégique des États-Unis et sur la modification en profondeur des relations économiques internationales qui peut en résulter.

François Gipouloux, directeur de recherche au CNRS, enseigne à l'École des Hautes Études en Sciences sociales et à l'Université de Paris III. Spécialiste de l'économie chinoise, il bénéficie d'une expérience de terrain de 15 ans en Asie (Chine, Japon, Hong-Kong).


La transition inachevée. La haute croissance chinoise : mythes et réalités.La longue marche de la paysannerie chinoise.Industrialisation des campagnes, migrations intérieures et urbanisation. David contre Goliath : le privé à l'assaut du secteur étatique. La vulnérabilité du secteur financier. Échanges extérieurs : la déferlante chinoise. Défis et facteurs de vulnérabilité.


En savoir plus


Présentation


La Chine n'a pas fini de surprendre. Elle a plus changé au cours de vingt années de réforme qu'en trois décennies de socialisme orthodoxe, et depuis son accession à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, le mouvement s'est emballé : les Chinois travaillent, échangent avec le reste du monde, et s'enrichissent. Face à leur entrée fracassante au premier rang du jeu économique mondial, le monde développé hésite entre crainte et contentement, scepticisme et fantasmes. Bien des inconnues restent à lever, mais une approche raisonnée est déjà possible. Ce livre la propose.
Nourri de discussions approfondies avec chercheurs et acteurs économiques chinois, il offre un riche bilan d'étape et saisit les points forts comme les lignes de fractures. Tourné vers l'avenir, il affronte les questions essentielles : l'impressionnante croissance de Chine, amplifiée par sa démographie, la hissera-t-elle au premier rang mondial sous deux, trois ou quatre décennies ? La coexistence d'une économie en pleine effervescence et d'un système politique particulièrement rigide est-elle viable à long terme ? La Chine reparcourt-elle le chemin des petits dragons d'Asie au moment de leur décollage (1967-1982), celui du Japon de la haute croissance (1953-1973, ou bien n'est-il de comparaison possible qu'avec les bouleversements apportés par les États-Unis au début du XXe siècle ?
Sans concession aux spéculations et jeux de l'esprit, très solidement informé, ce livre apporte un éclairage indispensable sur les enjeux de cette montée en puissance de la Chine, sur son affirmation comme rival stratégique des États-Unis et sur la modification en profondeur des relations économiques internationales qui peut en résulter.
François Gipouloux, directeur de recherche au CNRS, enseigne à l'École des Hautes Études en Sciences sociales et à l'Université de Paris III. Spécialiste de l'économie chinoise, il bénéficie d'une expérience de terrain de 15 ans en Asie (Chine, Japon, Hong-Kong).

La transition inachevée. La haute croissance chinoise : mythes et réalités.La longue marche de la paysannerie chinoise.Industrialisation des campagnes, migrations intérieures et urbanisation. David contre Goliath : le privé à l'assaut du secteur étatique. La vulnérabilité du secteur financier. Échanges extérieurs : la déferlante chinoise. Défis et facteurs de vulnérabilité.

Caractéristiques

Pages

346


Collection

HORS COLLECTION


9782200341886

EAN papier

EAN EPUB

9782200356965


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 69
Nb pages imprimables 346
Taille du fichier 3308 Ko

Prix

17,99 €



Suggestions personnalisées

La quatrième révolution industrielle
La dissertation de science économique - 2e éd.
Histoire des idées économiques  - 5e éd.
Relations monétaires internationales
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet