L'Europe seigneuriale

888-1215

À partir de 888, les structures carolingiennes, qui avaient donné une certaine unité politique et géographique à l’Europe, s’effacent et se transforment graduellement pour laisser la place à une nouvelle organisation sociale : la société seigneuriale. Dans l’imaginaire collectif, l’Europe seigneuriale apparaît comme une période emblématique du Moyen Âge, symbolisée par la multiplication des châteaux, l’idéologie chevaleresque, la toute-puissance de l’Église ou les relations féodo-vassaliques. Les réalités sociales et politiques de cette Europe sont toutefois plus complexes.

Cet ouvrage a pour objet de mettre en évidence la dimension européenne de l’époque seigneuriale. Il propose d’une part une synthèse événementielle à une large échelle géographique et d’autre part une réflexion d’ensemble sur les caractéristiques de l’Europe seigneuriale : l’éclatement de l’Empire carolingien en royaumes, la réduction progressive de l’échelle du pouvoir, l’encadrement plus serré des populations par une aristocratie guerrière ou ecclésiastique et, enfin, la prise en charge idéologique de la société par une Église progressivement centralisée sur Rome. Cet ouvrage permet en dernier lieu de se familiariser avec quelques documents représentatifs de l’époque.


En savoir plus


Présentation

À partir de 888, les structures carolingiennes, qui avaient donné une certaine unité politique et géographique à l’Europe, s’effacent et se transforment graduellement pour laisser la place à une nouvelle organisation sociale : la société seigneuriale. Dans l’imaginaire collectif, l’Europe seigneuriale apparaît comme une période emblématique du Moyen Âge, symbolisée par la multiplication des châteaux, l’idéologie chevaleresque, la toute-puissance de l’Église ou les relations féodo-vassaliques. Les réalités sociales et politiques de cette Europe sont toutefois plus complexes.


Cet ouvrage a pour objet de mettre en évidence la dimension européenne de l’époque seigneuriale. Il propose d’une part une synthèse événementielle à une large échelle géographique et d’autre part une réflexion d’ensemble sur les caractéristiques de l’Europe seigneuriale : l’éclatement de l’Empire carolingien en royaumes, la réduction progressive de l’échelle du pouvoir, l’encadrement plus serré des populations par une aristocratie guerrière ou ecclésiastique et, enfin, la prise en charge idéologique de la société par une Église progressivement centralisée sur Rome. Cet ouvrage permet en dernier lieu de se familiariser avec quelques documents représentatifs de l’époque.

Caractéristiques

Pages

192


Collection

Cursus


9782200246198

EAN papier

EAN EPUB

9782200612177


Droit d'usage
En savoir plus
Nb pages copiables 38
Nb pages imprimables 192
Taille du fichier 3690 Ko

Prix

9,99 €



Suggestions personnalisées

La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II - Tome 1
L'archéologie
Histoire de l'Espagne contemporaine - 3e ed.
Histoire des relations internationales - 16e éd.
collection1
 
collection 2
 
collection 3
 
collection 4

C est ici le meme sujet